CES FEMMES QUI DANSENT...

En 2014, l’ASBL Nyangazam, hébergé par l’Académie Yantra, développe le volet Art et Société dont l’objectif est de dépasser le clivage professionnel-amateur et d’inscrire ses actions dans l’intercultualité, l’intergénérationnel et l’education informelle.

Ces femmes qui dansent est une émulation de cette dynamique, un projet porté par Nyangazam asbl (lien) et que FRIDHA affectionne tout particulièrement et est fier de soutenir.

Toutes actives dans la société, comme

chercheuses, dirigeantes d’entreprise, analystes économiques et politiques, traductrices, communicantes, administratrices de programmes européens ou encore productrices, psychologues et coach sportives, elles se battent au quotidien pour trouver une place et contribuer à créer des valeurs dans la société.

Célibataires ou mères de famille, de tout âge et tout horizon, elles se sont retrouvées à Bruxelles, capitale européenne qu’elles considèrent comme terre d’accueil où elles aspirent au partage et à l’harmonie. Dans cette quête, elles sont indépendantes et elles l’assument.

 

Elles se réunissent depuis plus de cinq ans à l’Académie Yantra, toutes les semaines, trois fois par semaine quand elles peuvent, pour s’exprimer, se défouler, se lâcher, se laisser vivre autour de leur passion du mouvement. Et autour de Zam Ebale, qui sait à la fois les “gérer” et les faire s’ancrer dans leurs corps, tout en permettant de les faire s’évader de leur quotidien parfois pesant.

A force d’observer ces femmes qui dansent, Zam s’en est inspiré pour approfondir sa pédagogie et faire de ces rituels urbains un véritable laboratoire de création prônant l’écoute de soi-même pour le respect de la dignité de sa propre vie, et la pulsion vitale, si essentielle à préserver dans notre société contemporaine.

 

Son défi: mettre en scène ces femmes qui dansent, pour les pousser toujours plus loin de leurs zones de confort, leur offrir une aventure qui les fasse vibrer car la vibration et la pulsion ne sont-ils pas les ingrédients essentiels pour maintenir l’humain et la société debout?

© 2019 THE FRIDHA COMPANY